Bâtiment 22 de la cité de l’innovation - affiche Centre-Val de Loire

Publié le 14.10.2020
Installé au Coudray (Eure-et-Loir), le centre européen d’entreprises et d’innovation (CEEI) est un incubateur de start-up accompagnant les porteurs de projets d’innovation. Le bâtiment 22 a été réaménagé par l’agence Diagonal Architecture en 2017 et sélectionné pour représenter la région Centre-Val de Loire sur l’une des 19 affiches de la 5e édition des Journées nationales de l’architecture.

La reconfiguration spatiale d’un ancien hangar

Cet espace a été aménagé dans le bâtiment 22 des hangars du CM 101, ancien centre mobilisateur de l’armée de terre bâti lors de la Première Guerre Mondiale. 

Ce vaste volume de plus de 800 m2 au sol a été entièrement réhabilité dans le respect de l’architecture existante. L’enveloppe et la voûte en béton ont été conservées. 

Le lieu abrite désormais 24 bureaux et 2 salles de réunion. Pour favoriser les échanges et le partage de connaissances, un Fab Lab, un espace de travail partagé et une zone de restauration ont également été conçus.

 

Des salles aménagées dans des conteneurs 

Les architectes de l’agence Diagonal Architecture ont intégré 31 conteneurs maritimes de plusieurs couleurs en provenance du port du Havre. Ils les ont superposés pour créer un étage, ainsi que des terrasses. 

Remaniés, tantôt percés d’ouvertures vitrées pour laisser entrer la lumière, tantôt ouverts et assemblés pour former de grands plateaux, ces conteneurs ont été choisis pour leur caractère modulable et leur facilité de déplacement. Ils permettent ainsi de reconfigurer rapidement les espaces en fonction des besoins et d’éviter les cloisonnements trop importants. 

Seuls les bureaux situés à l’ouest sont séparés par un cloisonnement plus traditionnel et rendus accessibles depuis des escaliers, coursives et terrasses en bois et en métal.

Au plafond, des radiants ont été installés pour alimenter le lieu en gaz et permettre de chauffer les espaces communs. 

__

QUELQUES QUESTIONS POSÉES À L’ARCHITECTE GUILLAUME ADAM (DIAGONAL ARCHITECTURE) 

 

Pouvez-vous nous dire quelques mots sur ce projet ? 

Ce fut un travail intéressant et différent d'un projet classique de restructuration, pour un résultat salué par tous les occupants et visiteurs.

 

Que représente pour vous le métier d’architecte ?

Travailler aujourd’hui pour un meilleur cadre de vie pour nos concitoyens, jeunes, vieux, riches, pauvres, hommes, femmes... Il s’agit d’un honneur et d’un combat de tous les jours.

 

Quel est votre premier souvenir d’architecture ?

La tente de Yakari et la hutte du chef dans la série de bandes dessinées Astérix et Obélix.

 

Y-a-t-il un bâtiment qui vous inspire en France et qui est injustement méconnu du grand public ?

Le bâtiment 22 de la Cité de l'Innovation. Plus sérieusement, le monastère Saint-Claire de Ronchamp réalisé par Renzo Piano.

 

Quelle est votre vision de l'architecture de demain ?

Malheureusement réduite, d'où mon combat quotidien.