Quatre expositions sur l’architecture cet été

Publié le 06.08.2020
Vous souhaitez profiter de vos vacances et de vos week-ends estivaux pour en savoir plus sur l’architecture contemporaine ? De Lyon à Nantes et de Rouen à Paris, quatre expositions vous accueillent jusqu’en septembre et vous invitent, chacune à leur manière, à réfléchir aux grandes problématiques de l’architecture de demain.

ET DEMAIN, ON FAIT QUOI ?

Pavillon de l’Arsenal, 21 boulevard Morland, 75004 Paris.

Jusqu’au 6 septembre 2020, le Pavillon de l’Arsenal, centre d’urbanisme et d’architecture de Paris, vous propose de découvrir cette exposition participative rassemblant plus de 150 contributions d’architectes, ingénieurs, étudiants, paysagistes, urbanistes ou usagers reçues entre le 16 avril et le 30 juin 2020 sur la plateforme “Et demain, on fait quoi ?”.

L’exposition forme un corpus de réflexions classées chronologiquement et qui témoignent des préoccupations des citoyens face aux problématiques urbaines existantes et amplifiées par la crise sanitaire, tentant d’imaginer des solutions. L’exposition et les rencontres associées “pour penser l’après” abordent des thématiques aussi variées que le logement, le climat, la mobilité, la gouvernance ou la solidarité. L’ensemble de ces contributions fera l’objet d’une publication courant automne 2020.

 

ARCHITECTURES EN FIBRES VÉGÉTALES D’AUJOURD’HUI

Archipel Centre de culture urbaine, 21 place des Terreaux, 69001 Lyon

Du 1er juillet au 30 septembre 2020, Archipel, librairie lyonnaise et centre de culture urbaine spécialisé en architecture, urbanisme, paysage et design rend hommage aux architectes, maîtres d’ouvrages, ingénieurs et autres artisans pionniers dans l’utilisation de matériaux biosourcés. 

L’exposition produite par MUSEO et amàco (atelier matières à construire) est réalisée dans le cadre du Fibra Award, premier prix mondial des architectures contemporaines en fibre végétale. Elle vous propose de découvrir près de 50 constructions réalisées à partir de matériaux végétaux (chanvre, bottes de paille, bambou, herbes marines, roseaux…) à travers une riche sélection de photos.

 

RÉENCHANTER LE MONDE - ARCHITECTURE, VILLES, TRANSITIONS : EXPOSITION MANIFESTE

Maison de l’architecture de Normandie - le Forum, 48 rue Victor Hugo, 76000 Rouen

Jusqu’au 19 septembre 2020, la maison de l’architecture de Normandie - le Forum vous ouvre les portes de cette exposition imaginée avec 40 lauréats du Global Award for Sustainable Architecture. Ce prix créé en 2006 par l’architecte Jana Revedin, en partenariat avec la Cité de l’Architecture et du Patrimoine et les institutions membres de son comité scientifique international, distingue chaque année 5 architectes mondiaux mettant en application les principes du développement durable et privilégiant une approche participative de l’architecture.  

Co-organisée par Territoires Pionniers, maison de l’architecture de Normandie basée à Caen et la maison de l’architecture - le Forum à Rouen, l’exposition présente près de 200 projets inédits, interrogeant le rôle de l’architecte dans un monde en transition (démographique, urbaine, écologique, industrielle…) et invitant le public à réfléchir au devenir des espaces habités.

 

SCÈNES DOMESTIQUES

Maison régionale de l’architecture des Pays de la Loire, 17 rue de la Noue Bras de Fer, 44000 Nantes

Du 8 août au 27 septembre 2020, la maison régionale de l’architecture des Pays de la Loire vous propose un voyage dans l'univers de la représentation architecturale à travers une sélection de pièces (dessins, scènes illustrées, photos de chantiers…). 

Cette exposition réalisée par l’agence d’architecture nantaise Bourbouze & Graindorge vous invite à découvrir plusieurs projets architecturaux récents présentés sous la forme de récits graphiques. Objectif : mettre en valeur l’importance du rêve et de l’imaginaire comme moteurs de la réflexion et de la créativité dans le processus conduisant à la conception d’un projet. Scènes Domestiques fait partie du programme d’événements et de manifestations culturelles organisées dans le cadre du “Voyage à Nantes”.