Sélection de Killian Roman, photographe passionné d’architecture (@kiks_way) - Bordeaux

Publié le 15.10.2020
Découvrez la sélection d’événements organisés à Bordeaux de Killian Roman, photographe passionné d’architecture.

3 questions posées à Killian Roman (Instagram kiks_way) 

 

Que vous évoque l’expression « architecture du quotidien » ? 

A mes yeux, « l’architecture du quotidien » est celle que nous connaissons tellement que nous ne la remarquons même plus, ni ne l’apprécions à sa juste valeur. À force de passer devant, de la croiser sur le trajet du travail ou de la voir en photo, son esthétique nous échappe. Je pense aussi à l’architecture résidentielle, celle qui fait le quotidien de ses habitants et à laquelle eux-mêmes ne prêtent plus attention. Il s’agit en résumé d’un bâtiment entré dans notre quotidien et notre routine et dont nous ne remarquons plus le caractère unique.

 

Quel est votre premier souvenir d’architecture ? 

Le tout premier, je ne saurais pas dire. Mais la « claque » visuelle la plus ancienne en découvrant une lieu fut celle ressentie au Musée des Confluences à Lyon. Face à sa silhouette extérieure pour être précis. Il s’agit d’un lieu dans lequel je me sens toujours bien et inspiré, grâce à ses formes, ses ombres ou son design. Ce bâtiment incarne à la perfection ce que je recherche en architecture : de la surprise dans la modernité et une allure futuriste. Cela fait d’ailleurs longtemps que je n’y suis pas retourné ! 

 

Y a t-il un bâtiment dans votre région que vous appréciez et trouvez injustement méconnu ? 

Sur l’ensemble de la Nouvelle-Aquitaine ? Difficile à dire. Rien qu’à Bordeaux, le patrimoine architectural est extrêmement riche. J’ai récemment découvert un ensemble de bâtiments que j’apprécie beaucoup : la cité Frugès, construite en 1926 par l’architecte Le Corbusier. Je pense que de nombreux Bordelais ne connaissent pas son existence ou ne l’ont jamais visitée. 

___

 

Une surprise vous attend à Bordeaux-Euratlantique !

Lancée en 2010, Bordeaux-Euratlantique est l’une des plus vastes opérations d’aménagement de France. Elle comprend la construction d’équipements publics, de logements, de bureaux, de commerces, de locaux d’activité et d’hôtels et la création de 50 hectares d’espaces verts de part et d’autre de la Garonne et de la gare Saint-Jean. La Maison du Projet de Bordeaux Euratlantique organise deux visites surprises guidées par des acteurs du projet le vendredi 16 octobre de 09h00 à 10h30. Leur contenu sera dévoilé le jour J. (gratuit et sur réservation : https://www.weezevent.com/une-surprise-vous-attend-a-bordeaux-euratlantique)

 

L’Institut Cervantes met l’architecture et le design catalans à l’honneur 

L’Institut Cervantes de Bordeaux, centre culturel espagnol, vous invite vendredi 16 octobre de 18h00 à 20h30 pour la projection gratuite de deux documentaires réalisés par le documentariste Leopoldo Pomes : l’un sur l’architecte contemporain catalan José Antonio Coderch, l'autre sur le designer et architecte Miguel Milà. Ils seront présentés dans le cadre du Festival International du Film d'Architecture et des Aventures Constructives Bordeaux-Bègles.

 

Suivez en direct le colloque organisé au 308 - maison de l’architecture en Nouvelle-Aquitaine !

Rendez-vous vendredi 16 octobre de 08h45 à 12h30 au 308, lieu culturel dédié à l'architecture, pour un colloque organisé par le conseil régional de l’Ordre des architectes de Nouvelle-Aquitaine et l’Ordre des avocats de Bordeaux. Ce colloque convie des architectes, urbanistes, avocats et autres acteurs pour débattre des évolutions récentes de l’espace public. Les inscriptions étant closes, une diffusion en direct vous sera proposée via la chaîne youtube "troiscenthuit" avec possibilité d'interaction.

 

Rendez-vous pour une journée d’étude “Construire et se reconstruire après la guerre”

Le vendredi 16 octobre de 09h00 à 17h00, l’association étudiante Archimuse vous propose d'assister à une série de conférences organisées sur le thème de la reconstruction après la Seconde Guerre mondiale en France. L’occasion de découvrir un patrimoine souvent peu connu. Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles.