Portrait - Boclaud Architecture : le confort des habitants passe aussi par l’aménagement des espaces

Publié le 15.10.2019
Céline Boclaud nous raconte son parcours et sa passion pour l’architecture. Elle dessine les contours d’une architecture sensible et pragmatique, où l’intérieur et la conception des espaces revêtent une place centrale pour le confort des futurs usagers.

Céline, pourquoi souhaitiez-vous être architecte ?

Ma mère travaillait dans une agence d’architecture et mon père était menuisier, donc l’architecture a toujours fait partie de ma vie. Dès le lycée, je savais que je voulais en faire mon métier.

J’ai obtenu mon diplôme en 2002 et ai ensuite travaillé pendant dix ans en agence

Pour des structures comme Richez Associés et GPAA. J’ai occupé plusieurs postes, notamment celui de chef de projet, ce qui m’a permis de travailler sur la conception de bâtiments publics ainsi que sur d’autres projets importants. Après cette expérience riche, je me suis mise à mon compte en 2012 avec un associé pour créer MAMarchitecture. Puis, en 2015, j’ai monté ma propre agence, Boclaud Architecture.

Avez-vous pu concrétiser vos rêves en créant votre agence ? Qu’est-ce qui vous anime aujourd’hui ?

“Aujourd’hui, mon objectif est de développer mon agence en portant une attention encore plus forte à l’aménagement intérieur des projets qui me sont confiés. Ce qui me passionne c’est aussi de travailler sur des volumes importants et de simplifier les espaces. Actuellement, nous travaillons sur un projet de logements à Paris dans le 19ème arrondissement, qui s’inscrit justement dans cet esprit, rationnel et sobre.

D’ailleurs, pour moi, l’intention architecturale sur les projets est vraiment importante. Afin d'accentuer celle-ci, j’ajoute beaucoup de couleurs et de matières. En général, nous choisissons une matière ou une colorimétrie pour rendre le projet particulier, lui donner son identité propre et renforcer sa personnalité. Pour compléter cette dynamique, j’aime aussi rationaliser l’espace et bien choisir les matériaux.

Pour un centre de maintenance pour les tramways à Montfermeil, superbe et grand volume blanc en briques blanches, nous “jouons” par exemple sur des ruptures entre de la brique émaillée et de la brique ajourée afin de créer du relief et lui donner un aspect architectural intéressant.”

Quelle architecture imaginez-vous pour demain ?

L’architecture doit être évolutive. Surtout lorsqu’il s’agit d’habitat, afin d’éviter les déménagements répétitifs. Elle doit aussi être responsable et raisonnée. De nombreux projets proposent, par exemple, d’inclure des dispositifs de climatisation, alors qu’il faudrait penser le logement autrement pour permettre des circulations d’air et mieux refroidir les espaces en cas de fortes chaleurs. Il faut aussi se servir de matériaux plus proches de la nature afin de tendre vers des modes constructifs respectueux de l’environnement.

Nous essayons de changer ce que nous pouvons avec les financements que nous obtenons. Par exemple, pour les matériaux d’un de nos projets à Montreuil, nous avons fait le choix d’utiliser des éléments en caoutchouc en lieu et place de l’habituel plastique.

Selon vous, qu’est-ce que l’architecture peut apporter à un public peu familier avec le métier ?

Il s’agit d’abord d’informer sur ce qu’est réellement notre métier. Il est nécessaire de sensibiliser les clients afin de leur présenter notre valeur ajoutée et nos responsabilités en tant qu’architecte. Nous devons aussi modifier l’image qui peut être véhiculée sur notre profession. Notre façon de nous exprimer et notre image ne sont pas forcément les mêmes que celles présentées dans les médias.

Il est également important de montrer qu’un projet demande beaucoup d’investissement de la part de l’architecte. En rencontrant le public, il est possible d'expliquer aux futurs habitants de quelle manière nous nous approprions les projets qui nous sont confiés, ainsi que la complexité de notre approche.

Pourquoi participez-vous aux JNArchi ?

“Nous avons déjà participé au mois de Juin à un événement nommé “ Les journées à vivre”. Mais c’est la première fois que nous participons aux JNArchi !

Installés depuis un seulement an dans nos locaux, que nous avons d’ailleurs réalisés nous-mêmes, sur mesure, nous pouvons aujourd’hui ouvrir nos portes, pour expliquer notre profession au public, montrer nos projets et toutes les intentions qui ont guidé leur réalisation. Nous avons hâte d’accueillir tous les curieux pour transmettre notre passion !”

Retrouvez Boclaud Architecture pour les JNArchis 2019
dans les locaux au 11 passage des Abbesses 75018 Paris
Plus d’informations >
http://boclaudarchitecture.com/