L'architecture, c'est aussi imaginer les futurs usages !

Publié le 11.09.2020
Travailler dans un bureau, se restaurer dans une cuisine… lorsque l’on se projette pour créer un espace, il est incontournable de faire place aux usages. L’architecture se dessine alors en intégrant les différents choix entrepris pour l’épanouissement de multiples usages, qui viendront définir et rythmer la vie d’un lieu.

Tout projet architectural repose non seulement sur l’analyse de son contexte urbain et environnemental, mais aussi sur le diagnostic de vos demandes et besoins en tant que client. Grâce à une observation fine des usages déjà présents ou à la projection du fonctionnement futur du lieu, l’architecte imagine donc les possibilités d’appropriation. 

Si vous êtes porteur d’un projet, l’architecte vous soumettra différentes propositions et scénarios afin de vous guider dans vos choix. Son métier consiste à projeter l’usage, que cela soit de manière concrète, si celui-ci est très cadré, ou de manière plus abstraite en matière de fonctionnalités et de manières de vivre le lieu. Il définit l’espace pour guider ou faciliter le développement des usages. L’objectif est bien sûr de leur donner spatialement un sens, une traduction architecturale. 

Cette étape peut être appréhendée de multiples façons selon vos besoins et attentes. Avec plus ou moins de liberté, l’architecte peut contraindre l’utilisation d’un lieu ou au contraire développer une réponse qui rend possible l’imprévu. Les choix sont guidés par le dialogue initié avec vous, porteur du projet et parfois aussi futur usager, et l’architecte. 

Par son esthétique travaillée, l’architecture invite à investir l’espace. À travers les différents choix adoptés, elle donne un sens à l’usage. La réflexion architecturale rend aussi parfois possible un dépassement des scénarios projetés, ce qui enrichit la vie du bâtiment à venir. 

L’architecture s’imagine donc avec les usages. Une démarche essentielle, dès l’amont du projet, car elle est la condition pour garantir l’intégration de l’ensemble des besoins par une conception sur-mesure et le développement d’une appropriation durable.   

 

Ce sujet vous intéresse ? 
Venez en discuter avec les architectes
lors des Journées nationales de l’architecture
du 16 au 18 octobre 2020.